Enfer de la Boulette 2015

ENFER !!! Aurais-je fait une BOULETTE ???

Affiche

Effectivement il y avait de quoi se demander … est-ce bien raisonnable de se lancer sur un trail annoncé à 27 kms avec 700 mètres de dénivelé un lundi de Pâques ?

Oui, oui, je parle bien du lendemain du jour où, une fois les cloches revenues (ben elles étaient où ?) le chocolat et le gigot sont sur de nombreuses tables. Le Carême est fini, on peut se lâcher et on ne s’en prive pas !!! Les traditions judéo-chrétiennes sont ce qu’elles sont et croyant ou pas, le week-end de Pâques c’est plutôt un week-end de bonnes grosses bouffes !!!

Parcours

Malgré tout, j’avais décidé de faire cette course organisée par Rouvroy Action Sport dont fait partie mon petit frère Rémy. Le bougre et ses comparses nous avaient concocté un tracé aux petits oignons (encore la bouffe !!!). Belzébuth était de la partie et l’Enfer promis pouvait se déchaîner pour les 250 inscrits. 

Dscf0239

Petite surprise je retrouve l’ami Dominique, notre serre-file favori, toujours souriant, avant comme après, un moral inoxydable, un exemple à suivre de bonne humeur et de ténacité.

Dscf0241

Par bois et vallons nous avons eu droit à un très joli parcours, des bosses et des encore des bosses, une première boucle avant de repasser dans la salle des fêtes de Rouvroy-sur-Audry et une deuxième boucle bien plus longue … Les kilomètres s’enchaînent, je me fais dépasser dans une côte par un concurrent qui arrive à trottiner. Mais à la relance c’est moi qui le reprend, à ce petit jeu du chat et de la souris nous finissons par sympathiser et décidons tacitement de finir ensemble.

A part le dénivelé pas de grosses difficultés malgré la pluie tombée en abondance ces derniers jours, deux jours de temps sec et froid ont bien asséché le terrain. Il y a bien eu quelques passages "délicats" dans les bois avec des ornières de débardage bien boueuses mais rien de bien difficile au final.

Dscf0250

Les kilomètres s'enchaînent, Jean-Jacques m'avoue qu'il vise les 3:45. De mon côté je pensais bien mettre entre 3:30 et 4:00, d'ailleurs Rémy m'avait demandé combien de temps j'espérais mettre et avait fixé la barrière horaire à 4:30. Largement de quoi boucler le parcours même pour un "Slow Runner" comme moi.

Mais en y regardant de plus près au fur et à mesure des kilomètres nous nous apercevons que nous pouvons faire tomber la barre des 3:30 … Passage d'un ruisseau avant la dernière bosse, Rémy nous encourage, nous remontons un coureur épuisé, je lui donne un gel et une barre … Nous attaquons ensemble la dernière montée, redoutable avec ses plus de 15% de dénivelé !!! Jean-Jacques s'accroche, mais pas notre troisième larron qui finira loin derrière, quel écart creusé en moins de 2 kilomètres !!! Nous marchons une fois de plus pour atteindre le sommet avant de relancer dans la descente vers la ligne d'arrivée …

P1060913

Pari réussi : à ma montre nous bouclons les 26.89kms et 685 mètres de D+ en 3:25:55.

Dominique arrivera bien plus tard, les pieds en feu mais encore et toujours avec le sourire …

Dscf0247

Une bonne bière (en fait deux bonnes bières) histoire de ne pas rompre avec la tradition et de commencer la récup', croque-monsieur et quiche préparés par Laetitia (ma belle-sœur) pour remplir l'estomac, un "after" en famille, cool, comme cette belle journée sous le pâle soleil des Ardennes.

Vincent "Slow but still running"

Dscf0251

cjc chierry j'y cours trail photos Ardenne enfer de la boulette

Commentaires (1)

1. captain 09/04/2015

Encore une belle de faite et de bien reussie Bravo Vince sr

Ajouter un commentaire