Sortie dans le massif du PIlat pour les Chierry j'y cours plus, j'y roule

Du col de l'Oeillon au col de la Perdrix, il n'y a qu'un pas !

Qui aurait pu imaginé que Miss Blog se lancerait dans le cyclotourisme !!! Monsieur Sciatique peut-être !!

Cet été, Catherine me propose de rentrer en vélo avec les garçons, elle prend les enfants et la voiture ! C'est ainsi que j'ai monté mon premier col, celui du Dattier sur la Côte d'Azur (123m d'altitude)!

De fil en aiguille a germé dans nos esprits l'envie de grimper le Col de L'oeillon ( 1233 m d'altitude)  à la Toussaint.

dscn3025.jpg

Oups, je me suis un peu engagée rapidement dans cette affaire !!! Patou y croit et me lève tôt le week-end pour faire des kilomètres, grimper des côtes à répétition ( Verdilly, Courboin, Montigny les Condés, Blesmes...), investir dans des pédales automatiques...

Je le suis, mais plus le temps passe et  moins j'y crois.... Lui est confiant pourtant !

Rendez-vous est donc pris pour le mercredi 31 octobre 13h au Briat, près de Roisey. Je n'y crois plus du tout, je n'y arriverai jamais !!!!

850 m de dénivélé positif pour moi qui n'aime pas vraiment le vélo !!!!!

Finalement comme j'ai emprunté le vélo de ma tante ( 10 kg au lieu de mes 16 !!!), comme les copains comptent sur nous, j'y vais.

Nous avons pris la route pour Pélussin, Soyère, Le col de Doizieu, puis enfin le col de L'Oeillon !

Catherine a tout de suite eu des difficultés avec son vélo qui refusait de laisser passer les vitesses... Rien de tel pour vous couper les jambes en pleine côte !

Mais nous avons été courageuses et soutenues avec amour par nos hommes,

nous avons gravi chaque mètre jusqu'au sommet !

A 6 km de l'arrivée, un grand coup de désespoir m'a envahie, nous n'avions pas encore atteint le col de Doizieu et une horrible douleur traversait mon dos.

Patou m'a soutenue jusqu'au premier col où nous avons grignoté une barre aux figues et aux céréales. J'ai beaucoup pensé à Président qui nous conseille toujours de bien nous alimenter en course à pied, et bien c'est pareil en vélo.

Les derniers kilomètres séparant les deux cols me semblèrent plus faciles.

Nous sommes même parvenues à parler chiffon avec Catherine.

Enfin l'arrivée, ma satisfaction du défi relevé et la fierté dans les yeux de Patou.

Le retour fut difficile car la météo de l'autre côté du col était humide et froide, disons glacée. Mais nous avons gagné !!!

Finalement, Patou a monté le Col de la Perdrix (1380m) 2 jours plus tard ! Quand il est rentré, l'envie m'a prise de le faire avec lui !

Nous avons donc repris les vélos le lundi matin pour gravir le Massif du Pilat via Véranne pour rejoindre le Col de la Perdrix près de la Jasserie.

Environ 1000 m de dénivelé positif et l'immense plaisir d'avoir relevé ce nouveau défi, d'avoir partagé ces heures de route avec mon chéri !

dscn3041.jpg

Miss Blog qui court plus !!!


cjc chierry j'y cours photos vélo 2012

Commentaires (2)

1. Nat 07/11/2012

Folle dingue !
Le temps se prêtait plutôt aux travaux d' aiguilles !!
Bravo à vous .
Bizzzzzz

2. cap'tain CJC 07/11/2012

alors là!!!! un col ca va ,2 cols ca passe mais 3 cols ca décoiffe
bravo a vous deux
et entre 2 cols la binouze

Ajouter un commentaire