Trail des Orris 2014

Bonjour à tous les CJC

 

Mon récit ci-dessous du trail des Orris

  1ère organisation - 19km - 750D+

15 jours avant cette course, les jambes revenaient doucement et l'envie de remettre un dossard me titillait. Je me suis mis à chercher un trail nouveau, pas trop long, dépaysant et hop, je trouve le trail des orris

Hop, Hop, Hop, en ce dimanche revigorant de novembre (il fait 4 degrés), me voilà au départ de ce trail en plein cœur des Pyrénées Ariégeoises.

Nous sommes à peu près 200 au départ, mon objectif est de prendre du plaisir, de ne pas marcher une seule minute et surtout de profiter de l'environnement.

Je pars bon dernier, musique sur les oreilles...

 

Anecdote rigolote, Nathalie et les garçons avait préalablement préparé mon MP3 qui se trouvait dans mon Kamel bien protégé derrière moi et j'avais mis la lecture en mode aléatoire. Je me suis retrouvé pendant 30min avec Chantal Goya dans les oreilles..... et le lapin et monsieur le chêne et marie rose....

J'attaque avec 6km de côtes  (300d+) dans des sous bois recouverts de feuilles. Environnement magnifique, mais tout ce que je n'aime pas pour démarrer une course. Etant d'un gabarit plutôt grassouillet (amateur de houblon et de tout ce qui est bon dans le cochon),  j'ai besoin d'être bien chaud pour attaquer la grimpette... bref, je sers les dents et je ne marche pas.

Après ces 6 km, nous arrivons dans un bois où il n'y a pas de traces, seulement de la rubalise sur des branches et c'est parti pour 3 km de zigzag dans la forêt. Je me sens plutôt bien et je me mets tranquillement à allonger la foulée. Ce sera le moment que j'ai préféré de cette course. Les odeurs de mousse d'automne, de champignons de terre mouillée et de la vision des sommets enneigés à travers les arbres m'ont conquis.

9ème km  : je sors des bois et me retrouve dans un champs au milieu des vaches avec un ravito express sur ma gauche. J'échange avec un bénévole sur le super moment que je viens de passer et il me dit retourne toi et profite. En me retournant une vision panoramique sur la chaine Pyrénéenne... bref à couper le souffle.

 

Je repars avec  Chantal dans les oreilles et des images pleins la tête et voilà que je loupe la ru balise et que je me retrouve au milieu d'une exploitation porcine... bref, sans regret de m'être égaré. Demi tour et j'attaque 1km à 12% puis me retrouve sur  3 km de crêtes surplombant les Pyrénées au milieu des vaches et des bêêêê.

Après ce passage, je rentre de nouveau dans les bois et sous bois dont je ne sortirai plus. Une petite côtelette de 3 km avec 230 D+ (communément appelé dans le sud ouest un Rampaillou) me voici à 1100m d'altitude, surplombant la vallée de Lavelanet .

Lavelanet, ville du Trail des citadelles

Une descente plutôt technique au milieu de cailloux et roches très glissants, commence jusque l'arrivée. J'arrive bien, sans bobos et avec de la marge sur la vitesse et les km donc très rassuré pour la saison 2015..

Une vidéo d'Esteban Valcarcel ICI 

Je suis parti sans montre et je vois 2h36 au chrono final....

j'ai bien eu le temps de profiter du paysage...

mais je n'ai pas marché alors mission accomplie.

Une vidéo par  David Riviere ICI

Pour résumer : Superbe parcours, organisation au top. Les Pyrénées pour le trail... 

c'est exigeant mais génial

 à condition de ne pas trop abuser du cochon et du houblon..

Le classement  ICI

A bientôt

Stef L

cjc chierry j'y cours trail photos ariege Pyrénées pays d'Olmes Laroque d'Olmes Gréoulou

Commentaires (2)

1. corsisa 15/11/2014

Trop fort poussin !

2. corsisa 15/11/2014

Trop fort poussin !

Ajouter un commentaire