Vallon Pont d'arc

Puisque cela semble si surprenant, que beaucoup s’interrogent  sur la couleur bleue de mes jambes, que JM me tanne pour que je raconte, je cède et je vous dis vite fait que je sais également faire autre chose que de rester derrière mon blog à corriger, mettre en page et autre !

Sam 0517

Voilà donc, le fin mot de  l’histoire :

Avec Patou, cjc dans le cœur depuis les origines aussi, nous sommes sortis de chez nous pendant les vacances de Pâques… les vacances des enfants évidemment !!! Notre tee-shirt sur le dos bien sûr !!!

Nous avons passé une nouvelle fois une superbe semaine à Vallon Pont D’Arc en colonie de vacances pour grands !

Pendant cette semaine, nous avons randonné sur les chemins de l’Ardèche à la recherche de nouvelles grottes à explorer ou parfois pour accéder à des falaises à escalader !

Sam 0539

Claustrophobe et sujette au vertige à l’origine, j’ai dépassée mes craintes et sur les conseils de nos directeurs techniques François et Jo, j’ai accepté que tout est dans la tête !!!

Durant ce stage nature, nous avons escaladé des parois jusqu’à 15 pour Paulin et 20 m de haut pour les grands !!! Impressionnée, je me demande toujours si je pourrais monter sans rester bloquée par le stress. C’est sans compter sur la force du groupe, les conseils techniques et les encouragements. Cela doit vous rappeler quelque chose d’ailleurs !!! Patrick a grimpé comme un cabri malgré sa jambe folle !!! Moi, je suis arrivée jusqu’en haut, parce que j’avais une entière confiance en ceux qui m’assuraient et qui ne m’auraient pas laissée abandonner si facilement !!! Ils ont eu raison puisque voici le résultat en image !                           

Sam 0564   Sam 0570 

Sam 0569  Sam 0566

Nous avons découvert 3 nouvelles grottes. Les enfants ont exploré avec nous l’entrée de la grotte de la Bergerie et  nous ont accompagné jusqu’au bout de la grotte des Desrocs. L’entrée sous terre, l’appréhension passée, laisse place au calme, à l’émerveillement.

Sam 0599  Sam 0586 

Entre adultes, nous avons après des recherches longues et fatigantes puisque nous étions partis du mauvais côté de la colline, découvert et exploré la première salle de la grotte nouvelle. Pour y accéder, il faut utiliser un descendeur et descendre en rappel sur 40 m. Sauf que mon saint Bernard Pédro m’annonce au moment où je m’installe pour descendre que mon descendeur est mal placé !!!! OUPS !!! 20 minutes en équilibre sur une jambe au dessus du vide parce que je n’ose pas me laisser aller comme il me le conseille. La longe supportera-t-elle mon poids ??? Je reste prudente ! Finalement,  tout rentre dans l’ordre et je rejoins Marc sur un premier palier. Quoi, il va falloir recommencer pour aller en bas ??? Mais non, il existe un chemin escarpé sur le côté pour y accéder. Là, un super spectacle nous attend : colonne, draperies, méduse. Magnifique !!! Seul point négatif : les papiers aluminium coincés par nos prédécesseurs sous un rocher.  Pauvre terre, nulle part du haut de l’Everest au fond des grottes les hommes ne te respectent !!! Nous sommes bien au fond de cette grotte, mais l’heure tourne et nous devons être rentrés pour la cantine à 19h (Nous n’y serons pas avant 20h30.) alors il faut remonter. Nous nous sommes entraînés à utiliser cette échelle en escalade, car pas de spéléo, si on ne maîtrise pas la bête !!! 30 m, cela semble vraiment long surtout quand la corde sur laquelle est fixé le bloqueur ventral Croll (notre sécurité) s’enroule autour de l’échelle et qu’il faut jouer aux acrobates pour la dérouler et pouvoir monter. Patou a résolu le problème, il s’est détaché de la corde et a escaladé le reste du puits. Moi, je suis froussarde,  alors j’ai fait le tour de l’échelle pour décoincer la corde en me détachant un peu !!! Sauf qu’elle se coince  ailleurs du coup !! Et oups, mes pieds ont glissés… Merci le croll !!! Et à chaque fois que je grimpe un barreau, ce dernier blesse mes cuisses ! Mais, ce n'est pas vraiment grave ! L’important est d’être tous sortis, fatigués certes, mais heureux !

Sam 0616Sam 0615

Sinon, nous avons descendu l’Ardèche en canoë. Un  petit entraînement avant notre sortie sur le petit Morin. 32 km de descente, sans pluie, sur une eau plus que fraîche ( 8°) !!! Des rapides parfois difficiles à négocier, des rochers qui bizarrement nous attirent avec le courant ! Une fin de parcours plane et longue, mais longue !!!!  Mais là encore, l’endomorphine, le groupe et surtout notre moniteur nous réconfortent !

Sam 0608

Voilà que dire de plus si ce n’est vivement la prochaine fois !!! En plus, même pas mal !!!

cjc chierry j'y cours

Commentaires (1)

1. cap'tain 10/05/2014

Superbe Aventure ,que cette semaine ultra sportive!!
C'est du tres bon de savoir repousser ses limites même quand il y a beaucoup d'appréhension au moment de se lancer

Ajouter un commentaire