Chimay 2015

Chimay, ici Chimay,

Les traileurs parlent aux traileurs ...

Voilà pour l'introduction à ce (modeste) compte rendu de la Noctambule Chimacienne 2015 en mode BBC (British Broadcast Corporation)

Profitant du fait que mon petit frère habite à moins d'une heure de route de Chimay, nous sommes partis avec Antonio Bastos samedi après-midi pour le rejoindre et faire de sa maison notre camp de base.

Une maison peut être BBC (Bâtiment Basse Consommation), mais la soirée, elle, promettait de ne pas l'être basse consommation​ !!!

Au programme de la pluie, du brouillard, de la neige, de la boue, du dénivelé et des kilomètres. La consommation d'énergie allait être à son maximum pour affronter tout ça.

​ Rendez-vous à Chimay, perception du dossard, j'en profite pour mettre les flyers de la Champ'Aisne sur les tables, reconnaissance des locaux pour les vestiaires et la douche. Bizarre, j'ai l'impression que si on pouvait différer le départ de quelques heures, ce serait pas mal.

Il fait en effet de plus en plus froid et la nuit n'arrange pas les choses, il commence à pleuvoir/neiger/grêler, bref, un temps à ne pas mettre un traileur dehors mais tant pis, on n’aura pas fait 2:30 de route pour rien !!!

Coup de pétard du starter, Antonio est loin devant, Rémi part avec moi pour monter en température tranquillement ... 10 km/h quand même ... moi qui prévois de faire les 23 kms en 3:00 ...

Les premiers kilomètres s'enchaînent sur un terrain facile qui se transforme rapidement en cauchemar ... de la boue en permanence, des appuis plus qu'aléatoires, des côtes courtes mais brutales, il y a même une corde à un endroit pour nous aider à passer. La BBC frappe encore : Boue dans les Bois de Chimay. Du coup la vitesse baisse, de toute façon j'étais parti trop vite …

Le rythme s’installe malgré tout et je commence à remonter quelques groupes tranquillement, les jambes tournent sans trop faiblir, je les ménage dans les montées et ne les sollicite pas trop dans les descentes. Finalement je passe la ligne d’arrivée en 3 :01 :51 à ma montre pour 22.98kms et 424m de dénivelé, pile dans mon objectif. Mon frère est déjà douché il boucle en 2 :18, Antonio termine en 2 :40 (parti trop vite il craque au 17ème kilomètre et finit en marchant).

Après la douche la BBC a encore frappé et pas qu’une fois. Après un tel effort il nous fallait le réconfort d’une Bonne Bière de Chimay !!!

 

cjc Chimay Chierry chierry j'y cours photos trail

Ajouter un commentaire