l'Enfer de la Boulette 2016

Petit CR de l'Enfer de la Boulette 2016

2016 03 28 00001

Déjà l'année dernière, je m'étais posé la question : pourquoi aller au fin fond des Ardennes un lundi de Pâques crapahuter quelques 27 kms pour 700 mètres de dénivelé ?

Parce que c'est la troisième étape du challenge trails Champ'Ardennes ? Oui mais pas que ... L'alibi du traditionnel gigot de Pâques accompagné de ses flageolets et de ses petites pommes de terre ? Le tout arrosé d'un bon petit Sancerre rouge ? Sans oublier le champagne et les petits fours de l'apéritif ? Je passe sur le fromage et le dessert également bien arrosés vous m'avez compris ...

2016 03 28 00004

Et bien que nenni !!! Cette course, je l'ai faite l'année dernière, je la refais cette année !!! Les Ardennes sont belles sous le soleil !!! Euh ... oui. Belles sous le soleil ... mais là, c'était pas le cas : il a plu "comme vache qui pisse" et le parcours s'est, par endroits, transformé en torrent de boue liquide. Mais la pluie du matin n'arrête pas le pèlerin et c'est ainsi que nous nous sommes élancés avec Léon sur le même parcours qu'en 2015.

Bien entendu, je n'ai pas essayé de le suivre ... Rémi (mon petit frère) est serre-file sur les 14 premiers kilomètres avec Lilian qui fera tout le parcours. Je profite de la première vraie bosse pour m'arrêter, prendre quelques photos et repartir avec les derniers. On commence à discuter, mais rapidement je sens bien que cela agace les vrais derniers, je suis plus à l'aise, donc, je prends mes distances ...

2016 03 28 00002

Rapidement, je rejoins une concurrente et nous faisons quelques kilomètres ensemble. Elle peine pas mal et ce sera pire après le ravitaillement à Neufmaison : nous nous trompons et partons "jardiner" sur un petit kilomètre. Heureusement, nous faisons demi-tour à temps ! Mais les vrais derniers sont passés devant et le serre-file est avec eux !!! Et s'il commence à dé-baliser, ça craint !!!

2016 03 28 00005

Après une bonne accélération, je les rejoins ... Lilian et moi attendons ma petite camarade qui "pioche" vraiment beaucoup ... et nous voilà bons derniers sous la pluie qui ne cesse de tomber. Après quelques centaines de mètres, je prends un rythme un peu plus rapide et je fais la jonction avec les deux "ex-derniers" avant de les laisser derrière moi ... Le traditionnel passage de ruisseau me donne l'occasion d'une petite photo avec Rémi. 2016 03 28 00009

Merci au passage à tous les bénévoles qui sont restés sous la pluie pour nous orienter, il en manquait juste un à Neufmaison ... Après le ruisseau, c'est la montée vers le bois de la Boulette, la dernière côte et pas la moins pentue. Je suis tout seul, mais impossible de se perdre et au sommet, il n'y a plus qu'à se laisser descendre vers l'arrivée. Voilà, c'est fait pour la deuxième année consécutive dans des conditions diamétralement opposées.

Il a beaucoup plu cette année rendant le parcours plus glissant voire impraticable à certains endroits. A mon chrono, il y 7 minutes de plus qu'en 2015 pour 700 mètres de plus (jardinage oblige) ce qui n'est pas si mal compte tenu de la météo et du temps consacré aux conversations avec les bénévoles sur le parcours.

2016 03 28 00011

On partage une bière avec Léon, Rémi, Lilian et quelques bénévoles puis direction la douche et le retour à Chierry ... sous la pluie. --

Vincent Nobel

 

cjc chierry j'y cours trail photos l'enfer boulette

Commentaires (2)

1. cap'tain 01/04/2016

Félicitations Vincent, conditions pas top top ...mais il n'y a de traileurs heureux ....que sur trail boueux

2. Carnis 04/04/2016

Enfer, pèlerin,deluge, pas très catholique que tout cela... Bravo à toi l'ami trailer

Ajouter un commentaire