14/18

Trail des tranchées photos & classements

Trail des Tranchées 2018

  

Voila 4 longues années, que j’ai reçu mon ordre de mobilisation, j’ai combattu sur tous les fronts et m’en suis plus ou moins bien sorti, voir comme en 2015 et 2016 la « bonne blessure » qui fera que je resterai au chaud dans les lignes à l'arrière…

Sur les différents fronts ou la bataille fit rage j’aurai trainé ma carcasse et mon barda « allégé » environ 4 à 5 kg avec la réussite de suivre mes compagnons jusqu’au franchissement de la « première » ligne ….

Suis qu’un simple GV, trouffion de formation au 51 RI de Compiègne classe 06/82 alors les marches en forêt je connais, …

Mes engagements sur les fronts, je suis de toutes les batailles de la Marne ( Meaux, La Ferté ss Jouarre,Château-Thierry avec le Bois Belleau, la cote 204, Reims, Epernay etc etc ) ou je fourbis mes armes, J’ai fait des connaissances et noué des contacts avec différents poilus de toutes régions et c’est un plaisir d’échanger sur nos « coups de mains ».

Dernièrement je me trouvais du coté de Notre Dame de Lorette ou mon « engagement » fut des plus terrible et éprouvant, plus de 8h30 de lutte contre les » éléments », pluie, vent et surtout cette boue …de bons et moins bons moments pour rejoindre «  l’Anneau » .

  

Aujourd’hui nouvel « ordre de marche » VERDUN …55Km

  que nous rejoignons par la « Voie sacrée », avec ma compagnie CJC

  

  Connaissez vous la Borne Vauthier 

dont nous fêtons les 10 ans de « formation de la clique » et cantonnons dans des « cagnas » aux Breuils… Nous passons une agréable soirée entre chants, rires, et bonne pasta, avec une bonne de dose de houblon…..Merci les amis

  

Il me faut faire les dernières vérifications de mon barda, minuit passe 1h du mat passe et dans ma tête résonne le bruit du canon au loin… le réveil au clairon me tire à mon sommeil,5h30 la journée va être longue, un bol de café, 2 biscuits, mon barda obligatoire sur le dos je rejoins le régiment qui porte un nom célèbre « Vaillant ». 6h30, Ici pas de taxis de la Marne, nous nous entassons tous dans des bus pour rejoindre Douaumont pour la grande « Offensive »…La devant l’imposant monument Ossuaire de Douaumont nous nous rangeons sous  «  les ordres du  General Meyer »…

  

Vidéo départ ICI 

7h30 c’est le départ avec une rangée de poilus venus nous présenter les armes et nous donner un peu plus de courage pour notre « coup de mains », je reste en queue de peloton avec mes » bleus » amis Vincent, Quentin..et Martial qui a déjà un peu d’avance sur nous..mais je les perd tres vite dans la montées pour rejoindre le village détruit de Fleury devant Douaumont km 4…Je me retrouve presque  seul… un « poilu » est à mes côtés et il m’évoque la bataille de « La Somme » tiens tiens nous sommes déjà 3 à y être passé..l’autre un cadet et déjà devant pour filmer la lutte au plus près.

Retrouver la liste des villages detruits ICI

 

  

 

Lire la suite

Trail des poilus 2018 photos& resultats

Notre dame de Lorette 2018

Trail des poilus, voilà 4 ans que j’étais réserviste en 14 déchirure ischio, en 16.. entorse sur ma dernière sortie après que j’ai pu avoir un dossard au dernier moment ( j’en remercie encore Christophe)…Donc 2018 apres une « prépa » sereine voilà que ça coince en début Février..je reste pratiquement tout le mois sans courir et espérer que ma guibole »mollet et ischio » tiendra le coup…

Le 2 Mars je reçois mon ordre de mobilisation pour monter en première ligne…Moi qui suis de la « Vallée de la Marne » et « intéressé par l’histoire des poilus »...et les sites ou les  batailles furent ravageuses… j’ai trainé mes godillots et mon barda sur presque tous les fronts avec un dossard, La montagne de Reims, Autour de Soissons, Meaux, Château-Thierry et le Bois Belleau , Les tranchées de Verdun, La foret d’Argonne etc, etc …et il me manquait Notre dame de Lorette…j’y suis ce 10 Mars 2018… Je ferai le trail en mémoire de l'arriere grand pére de ma petite femme.. Mon dossard  597 porte son nom et prenom  Valentin Priolet, poilu rescapé de 14/18

    

Que de monde dans la cour du château d’Olhain, nous sommes un millier de « bleus » à nous élancer pour 62 km , ma « stratégie » pour m’en sortir et simple…je reste dernier les 4/5 premiers km, avec 2 vétérans qui marchent et le porte-drapeau d’ un régiment qui nous vient du… Tibet !!!

 

La trace est tres vite rendue boueuse et glissante, des bouchons a n’en plus finir sur certains passages, …je me dit qu’il faut partir …alors je m’élance…je rejoins la petite Pauline « novice » sur cette distance, mais dans les grimpettes elle ne peut me suivre, je remonte beaucoup de monde …prends des risques pour passer dans les ronces sur les côtés car trop de monde sur la mono trace…Le bonjour à Cédric qui attend Pauline pour l’encourager en haut d’une petite bosse…que de monde devant moi !!! Et bien sur un poilus sans pluie n’est pas un poilus heureux…une drache nous tombe dessus en fin de matinée, la trace devient impraticable surtout les montées et descentes de talus, nous nous accrochons a un arbres, une branche ou racines …arrive un passage ou la compagnie fait un énorme stop…que se passe t’il devant nous pour rejoindre le petit village en contre bas.. ???...Wahhhouuu un tobocan les gars accrochés au grillage comme des moules sur le rocher !! pas moyen de passer que de glissades devant nous !!!...

 

je fais le choix de descendre à travers le taillis dans les ronces…tres bon choix, …enfin le 1er ravito parc Olhain, j’y arrive en 4h05, mais ma Nathalie ne se trouve pas sur le poste, il pleut toujours …afin d’eviter  des maux de ventre je fais le choix de prendre que des pâtes de fruits et du coca..je refais le plein 2L sur le dos et repars passe la BH en 4h20…et mon téléphone sonne !!! c’est Nath, car je suis en avance sur mon timing hihihi….bisous cherie…

A cet instant de la course j’ai cavalé sur plus de 20 bornes, pour etre certain de passer les BH suivante, donc la relance est difficile, mais je suis confiant et pense que musculairement je tiendrai le coup …les montées de talus s’enchaines nous y laissons beaucoup de forces , l’entraide se fait naturellement même dans les descentes…les descentes !!! beaucoup font le choix de glisser sur le cul hihihi…..

 

Arrive le ravin, mes souvenirs de lecture remontent cet endroit me donne la chair de poule, les poils se dressent, j’entends le tac tac des mitrailleuses, j’imagine le désespoir de nos poilus pour sortir de ce piege !!!..moi je passe il n’y a presque pas de d’eau et boue ( par contre le dimanche presque 1m d’eau !!!!) photos ci dessous

 

Une superbe vidéo de La route du trail ICI

..Je tappe dans la gourde pour me remonter le moral …Tiens Cédric et de nouveau  dans le secteur Salut poto a plus …

Je ne reprends plus beaucoup de traileurs , nous sommes tous « rincés » l’allure et pratiquement la même, La partie la plus difficille les Eperons..succesion de montées et descentes avec des passages ou il y a des cordes pour le franchissement dur dur hihihi...Au passage de la dernière BH je sais que je serai un poilus « confirmé », alors je me relâche un peu et savoure les 10 dernier km….Passage sous l'anneau de mémoire Impressionnant..malgré la fin de journée il y a du monde pour nous encourager en haut des talus cela réchauffe et remonte le moral…avant dernière montée…je coince les crampes montent hihihi …alors je reste quelque instants à 10m du public et demande une ola ….c’est génial tous répondent à ma demande…aller il est temps de rejoindre la nécropolede Notre dame de Lorette…9h36mn ..

 

Je prends tout mon temps , je marche fais la tape avec les mains des enfants qui se tendent à moi …quel plaisir d’être la FINISHER ..de dernier au km 5,je franchis la ligne apres 9h36 d’efforts en 383 position HEUREUX !!!, pas de chute, pas de bobo, top top 

UN MERCI ENORME à tous les bénévoles, merci de vos attentions de vos sourires et encouragements vous êtes les munitions qui nous nous font défaut… et cela réchauffe le cœur et l’esprit de se sentir soutenu par vous  MERCI

   

Merci aux Organisateurs et traceurs, baliseurs, ravitailleurs et signaleurs, merci pour nous faire partager et apprécier votre région…c’était dantesque que du plaisir même plié en deux

Une pensée pour nos vaillants poilus qui ont vécus l’enfer sur cette terre de larmes, de sang et de chair ...la ou moi …j’ai pris du plaisir…MERCI… Hommage à vous Poilus de la DER.

n'étant pas de la région, mes souvenirs precis des lieux sont un peu flous....

Merci à Cedric et Guillaume pour les photos

Merci à ma cherie qui aura courue derriere moi toute la journée hihihi

Prochaine montée en première ligne le 25/03 pour le Trail des Tranchées à Verdun…ensuite préparation pour l’organisation de La Champ’Aisne Trail le 20/05/ Etampes sur Marne

Mon paquetage " Kalenji Trail "

Sac kalenji 10L...vraiment un tres tres bon sac, poche à eau avec 1,5L eau et coca,ceinture avec 2 flasques Kalenji et poche bleue 0.5L malto antioxydant 1,5, veste bleu Kalenji, 2 tours de cou, pates de fruits, APN et telephone, matos obligatoire avec frontale, KiprunXT6 waterproof avec guetres... et batons (pas utilisés).

J'aurai le meme sac pour les Tranchées 58 km 

Merci à mon Decathlon Essentiel pour les conseils sur le matos ...

  

Merci à mes amis CJC pour m'avoir soutenus toute la journée et m'avoir accompagnés sur mes sorties longues et à toutes mes séances spé

Resultats ICI 

Mon album photos ICI

Photos organisation et autres ICI ou ICI ...ICI ou page FB

JM2CJC  

 

Lire la suite

Trail des tranchées 2015 & photos

Trail des tranchées,Circuit Vaillant
 
Samedi 28 mars, avec les amis Anthony et David, nous décollons en direction de Verdun pour le Trail des Tranchées.
Nous y rejoindrons Laurent C et Stéphane G le samedi et Sylvain H le dimanche.
Nous arrivons à Bras sur Meuse pour récupérer nos dossards, le temps est exécrable, pluie et vent, le terrain s’annonce très gras...
Dossards en poche et flyers Champ'Aisne déposés...
nous allons boire une bière en l’honneur de nos compères Jean-Marc, Lionel et Corentin....
Les plus expérimentés ne seront pas avec nous, saloperies de blessures !!! Aucun de notre petite troupe n’a déjà fait la distance (à part Sylvain)...
43 kms, ce sera notre baptême !
On retrouve Laurent et Stéphane G pour un bon petit resto convivial, il est l’heure d’aller se coucher. La nuit fut courte entre le stress, le passage à l’heure d’été et certains ronflements (je tairai le nom !!!)
Dimanche jour J, 6h00 c’est le réveil... petit déj très sommaire... il pleut encore et le vent souffle en bourrasque...
8h00 pétantes, c’est parti... un mot d’ordre, on ne lâche rien !!!!
Nous partons à 3, Anthony, Laurent et moi..... Sylvain et David partent devant...
Stéphane G sera sur le parcours du 24 kms.
Le site est chargé d’histoire, nous passons tour à tour devant des fortifications...
tourelles, blockhaus, cimetières et les forts de Douaumont et le village détruit de Vaux...
Le relief est marqué par les combats, les trous et bosses
laissent deviner les bombardements et le climat renforce encore plus cette idée...
Mais revenons à la course !
Nous courrons à un allure d’environ 9 km/h, je me sens très bien. Je gardais dans un coin de ma tête... le Trail de la Montagne de Reims à Ecueil ..
pour ma mauvaise gestion de course 2 semaines auparavant...
Ne pas partir trop vite et surtout bien m’alimenter avant et pendant la course...
Aux alentours du 18ème km, Anthony commence à donner des signes de fatigue,...
son entorse du mois de janvier ne lui a pas permis de se préparer correctement.
Les écarts se creusent et peu à peu je me retrouve qu’avec Laurent.
Vers le 26ème km, nous revenons sur Sylvain qui est pris de crampes.
Nous resterons ensemble une dizaine de km. Je me sens toujours bien et profite pleinement
de ma course, c’est un vrai bonheur. Petit à petit, notre groupe s’étire et je me retrouve seul.
Il reste 5/6 kms, quasi 2 kms de côtes bien boueuses
et une descente d’environ 2,5 kms pour rallier l’arrivée.
Mon départ prudent me laisse du jus pour la fin, je ferai les 5 derniers kms en 31 min....  et avec de bonnes jambes de pouvoir de doubler 5 personnes.
Voilà nous avons tous passé la barre mythique du Marathon (et 1500 m de D+),
Notre classement CJC
David en 5h12, moi en 5h35, Laurent en 5h40, Sylvain en 5h55 et Anthony au mental en 6h05.
Il y aura seulement 154 arrivants sur 188 au départ...
Le mauvais temps aura fait du dégât.
Stéphane G conclura son 24 kms et 3h30.
Je retiendrai la gentillesse des bénévoles qui sont restés sous la pluie et le froid....
plusieurs heures pour nous guider, ravitailler ou simplement nous applaudir.
Merci à eux, et comme on le rappelle à chaque fois, pas de bénévoles pas de course.
Une très belle organisation avec un très beau parcours très bien balisé, ...
un petit bémol pour le parking éloigné de l’arrivée et les douches extérieures.
Mais nous avons passé un très bon moment chacun avec son ressenti.
Un after autour d’une binouze et d’un bon burger à raconter ou revivre ,..
chacun son vécu de la course avec....
la satisfaction du dépassement de soi.
Vivement les prochaines aventures !!!
Stéphane Darbonville

Trail des tranchées

Trail des tranchées, Bras sur Meuse

En ce dernier week-end de Mars, direction… Verdun, pour la 1ere édition du trail des tranchées.

3 Distances : 12 km : 24 km & 36 km

Sur la ligne de départ, je croise l’ami Dominique G, qui est sur le 24

Je suis le seul du regiment CJC pour la "grande bataille" ...du 36 km,

environ 95 inscrits, donc faut assurer !!

A 9h00 tapantes .. départ…pas au son du canon, ni du clairon !!

Retour sur l'Histoire 

Ma montée au front !!.

GV 2eme classe Esteves

Je pars tranquille n’étant pas sur, de ma cheville ?

Terrain sec, chemin large pour arriver sous la foret…

Je suis en fin de peloton et resterai  à cette… "position " toute la course.

Quel  bouleversement de terrain, les tranchées sont… là !!

Des trous d’obus par milliers et milliers, dont certains pourraient contenir ma maison !!

Des constructions bétonnées sont encore debout…

"J’entends le terrible fracas des bombardements et marmitages dans ma tête"

et j’ai des pensées émues, pour tous ces braves poilus

Qui malgré les souffrances endurées auront tenu tête à l’envahisseur, avec vaillance et ténacité !!

Les « sites » vus sur la course

------

-Fontaine du roi de Prusse

-Ouvrage de Foideterre

-Les 4 cheminées

-Massif de Souville

-Betterie de l’hopital

-Monument des fusillés de Tavannes

-Fort de Vaux

-Etang de Vaux

-Cimetière de Douaumont

-Monument du soldat couché

-Fort de Douaumont

-Village détruit de Douaumont

 

Tous ces sites résonnent à ma mémoire, toutes mes lectures sur cette « affaire » de Verdun, sont sous mes pas et devant mes yeux !!!

Nous courons sur et dans les tranchées,dans et sur les trous d'obus ….

Les singles dans les trous d’obus sont …tres cassants pour mes… cuisses, et ma cheville. Je passe doucement pour ne chuter, « mine » de rien

j’y laisse des plumes voir un.. édredon.

 

Un passage en sous-bois sur un tapis de mousse verte nous « repose ».. mais déjà.. plusieurs « troufions »

sont genoux à terre, les montées et descentes commencent à faire effets sur l’organisme

....et sapent  le moral de la troupe..  mon "boyau" commence aussi à souffrir..

j'en ai plein mes brodequins et ma musette me pèse sur les épaulettes. 

Au ravito ..pas un p'tit canon de gnôle,pas de pinard non plus ...que de la flotte!!

  

Mon voltigeur,...ma Nathalie

sera ma « ligne de vie » ma "marraine" d'un jour 

au fur et à mesure des km, pour un mot

d’encouragement

et un gros bisous à son

« valeureux troupier….Imberbe »

Il est temps de rejoindre les lignes arrières pour le jus et le rata, la roulante sert ..chaud !!

la binouze sera appréciée avec les amis du jour , Jean-Luc et Dominique

et bien sur avec le gros du contingent encore sur place !

 

Pas de bobos, en conso 2l eau/coca , 1 gel

36 km en 3h58 : en 60 position  

La rencontre avec un de nos grands champions du trail

Stéphane Brogniart

 

 

Merci à l’organisation, pour nous avoir fait découvrir

tous ces lieux de bataille

et cette foret ou reposent

par milliers …les enfants de France.

Mon album photos ICI

A l’année prochaine

JM2CJC