RATJ de Reims 2012

Le marathon ..c'est mythique comme course....

Passée au trail, le temps du bitume était loin pour moi....et patatras, début septembre, lors d'une grande sortie, le doc nous dit faire le marathon de Reims, Sly suit, et moi de même....un peu sans réfléchir. Bein j'aurai dû REFLECHIR !!!!!!!!

Je me suis entrainée, en trail, pour économiser mon pied (blessure chronique si pas d'opération...), j'ai croisé les doigts et me voilà sur la ligne de départ.

Il fait CHAUD pour la saison, on ne va pas se plaindre, c'est mieux que de faire 42 kms sous la pluie, mais bon, ça va chauffer.....

On ( Sylvain et moi ) se met tranquillement avec le ballon des 4 heures et youpi , c'est parti.....................

Une foule ENORME, on se marche presque sur les pieds, ça ralenti, ça bouchonne, pendant 10 kms. C'est au coude à coude, là, franchement, j'ai pas aimé , du tout !!!!, Ensuite, le peloton s'éfiloche et c'est allé mieux..

Nous apercevons Michel qui se lance pour un 2h sur le semi, puis le président en tenue ... de ville !!! (on a souffert pour toi !!)

18 ième kilomètre, semi et marathon se séparent, nous sommes juste un peu devant le ballon, bon petit rythme, c'est cool, on avance bien.

22 ième km, nous rattrapons le Doc puis Stéphane qui semble souffrir, un mot d'encouragement et nous restons sur notre rythme.

Coup de tel pour Sly et pffft, je ne le vois plus..., j'avance , j'ai mal au pied, ça commence.........

Je passe le 30 ième km, toujours sur le même rythme...mais en serrant les dents, le BITUME...me souvenais pas que ça tapait autant !!!!

32 ième km, toujours bien, fraîche, pas mal aux jambes, pas de problème de souffle, à part ce pied qui m'em----de !!!! je commence à m'inquiéter, vais-je devoir abandonner ????

ça cogite, tout en avançant.................... 35 ième, c'est pas le mur du marathon que j'ai, mais bon sang qu'est-ce-que j'ai MAAAAL au pied !!! 

Je serre les dents, les poings, j'essaie de penser à autre chose, c'est long, long, LONG ,les kms ne passent plus, j'ai l'impression d'être à la vitesse d'un escargot...

.................. la suite ?

 7 kms de souffrance intense,  envie d'abandonner, il n'y a que ma tête qui me pousse à avancer encore, UN pas après l'autre, fierté ou stupidité , revanche sur des années où je n'avais pas le droit de faire du sport...(il y a de cela sans doute...) je ne sais pas mais je termine...clopin-clopant.

4h02'52'', déçue, je n'ai pas atteint mon objectif de moins de 4h..., je l'ai pourtant fait, mais il y a longtemps, c'est un coup au moral....

Premières impressions une fois la ligne franchie ?.....du ras-le-bol,trop mal, mon moral me lâche d'un coup et je dis en rageant que j'en ferai plus de marathon !!! ça tape trop, je préfère le trail, c'est plus marrant, et ça fait moins mal.

48h après, le pied en choux-fleur, à monter et descendre les escaliers marche par marche , à boiter comme un papy de 80 ans, finalement......je retenterai peut-être encore une fois l'expérience !!!!!!!!!!!!!!!!!

Forrest

cjc chierry j'y cours REIMS RATJ 2012

Commentaires (2)

1. STEPHANE 23/10/2012

Bon courage pour la recup, moi aussi j'ai l'impression d’être un papy, j'ai les mêmes problèmes d'escaliers !! Lol

2. costard des villes 24/10/2012

le doc "agitateur" de pieds...et "instigateur" du panard "pied en choux-fleur"
pour faire moins de 4 h00 ,il t'aurais fallu courir 4,1s plus vite au km
Je retiens que mettre seulement 2mn de plus sur le second semi ,c'est une perf énorme!!
Bravo et felicitation pour ton exploit

Ajouter un commentaire