Triathlon de Château thierry 2013 & photos

Premier triathlon, un peu d'angoisse : comment cela va-il se passer ? 

par Didier

Chargement de la voiture la veille afin d'être sûr de ne rien oublier :
le vélo, le casque, les affaires pour le vélo et la course à pied,
le certificat médical,
les chaussures, le shorty,
les lunettes de natation.



En principe, c'est bon... une nuit de sommeil, et direction Château Thierry .
Retrait du dossard et préparation du matériel, retrouvailles avec Pascal et Sylvie.
Prise des derniers conseils auprès de ces habitués.

 Nathalie (bois Belleau)


me rejoint pour m'encourager et faire la groupie…

Direction le parc des vélos. Et là, seuls les coureurs sont admis.
Tant pis, je continue seul en me demandant bien entendu
si je n'ai rien oublié..
Allez, on verra bien.
Regard à la montre, déjà l'heure de briefing,
Je saute dans la combi et décide de ne pas mettre le t-shirt dessous.

Rapide explication et direction de la pointe de l'île à pied... pour l'instant tout va bien.
On passe
le pont de la Marne, on passe la passerelle de la fausse Marne,
et je commence à me dire que cela fait loin du point de départ.
On arrive enfin au bout de l'ile, et je commence à me mettre à l'eau :
elle est très fraîche
,
je fais quelques mouvements de crawl et ne me sens pas aussi à l'aise que dans une piscine.

Remontée sur la berge pour le départ, on plaisante à droite et à gauche, et c'est déjà le départ.
C'est la ruée vers l'eau.
Allez, faut se lancer, mais aucune bonne sensation,
impossible de caler la respiration aux mouvements de la nage
.
Alors un coup en crawl, un coup en brasse, la galère.
Qu'est-ce que je suis venir faire ici !
J'arrive enfin à l'embarcadère, en même temps que Sylvie et Laurette.
Environ 17 minutes, j'avais pourtant l'impression que l'on nageait depuis ½ heure.

Ce n'est pas trop mal. Et déjà, nous entendons des encouragements,
cela réchauffe un peu.
Mais voilà, de l'embarcadère, il faut aller faire le tour du parking de la poste
pour entrer dans le parc aux vélos.
Petit sprint pieds nus jusqu’à ma rangée pour rejoindre mon vélo,
et bien entendu, je n'ai pas pris la bonne.

Allez, ça y est, je suis devant mon vélo, et commence à me changer
et surtout à penser à mettre le casque.

Et c'est là que l'expérience parle,
je n'ai pas sorti mes affaires de mon sac,
et je perds un peu de temps.

Tant pis, on fera mieux la prochaine fois (Sil il y a une).

Je commence à vouloir enfourcher le vélo...
Et non, pas le droit, il faut aller à pieds jusqu'à la sortie du parc.
Regard sur le chrono, 21 minutes, donc 4 minutes pour se changer,
pour un débutant, c'est acceptable.
Aller maintenant le vélo, et grâce aux encouragements, j'appuie un peu plus sur les pédales,
(merci pour les "allez Didier" que j'ai pu entendre).

Sur le vélo, les sensations sont meilleures et je commence à remonter plusieurs concurrents.
La rue CARNOT, (en sens interdit, cela change),
Etampes, Nogentel , Chezy sur marne, Azy, pour l'instant tout va bien.


On sort d'Azy, avec la vue sur le mont de Bonneil,
et une petite boule au ventre arrive, mais bon, quand faut y aller… Je commence à monter,
et je continue à doubler des cyclistes.
J'en profite pour remercier JR pour le prêt de son vélo.

Il n'y a pas photo avec mon VTT. Je monte toujours mais cela devient un peu dur.
Allez, on pédale et on ne se pose pas trop de questions.
Cela monte toujours et je me fais dépasser par Luc
(du TCO mais que je connais de la piscine).

Allez, plus que 200 mètres, et c'est la descente.
Courage, mais une crampe gagne mon mollet. Dur, dur.
Je pousse quand même sur les pédales, et j'arrive enfin en haut.

J'en profite pour remercier les personnes qui sont le long de la route et
qui nous encouragent.

Cela fait du bien et permet d'oublier les douleurs.

Je finis la montée avec des crampes aux 2 mollets. Courage, cela descends ensuite.
Je décontracte les mollets au début et tente d'appuyer sur les pédales,
pour l'instant les crampes sont calmées. J'accélère et remonte encore sur des concurrents.

Je me suis laissé griser par la descente,
car mon GPS m'indiquera des pointes un peu au-dessus de 50Km/h.
Enfin, après Crogis, Essômes, voilà de nouveau Château.
Passage au rond-point de la Girafe…
Le parc des coureurs, mais il faut descendre de vélo.



L'album photos de Nat & J-Louis ci dessus

Les sensations dans les jambes sont assez bizarres, j'ai l'impression de ne plus savoir marcher.
 
Allez, faut repartir pour la course à pieds, mais il va falloir gérer les crampes.
En partie en courant, en partie en marchant.
J'ai vraiment l'impression d'être revenu à ma première course
(Les boucles de Sainte Gemme, il y a 7 ans déjà)
,

Heureusement, sur le parcours, j'ai été encouragé par beaucoup de CJC
(Léon, Nath, Babou, Stéphanie, Christopher, etc..). J
e ne me rappelle pas forcément de tous ceux qui m'ont encouragé,
la tête n'étant plus forcément lucide, mais je les remercie
car cela m'a aidé à ne pas lâcher le morceau.

Finalement, j'ai réussi à franchir la ligne d'arrivée,
en me disant finalement, vivement l'année prochaine.
Résultat : 1h36 avec 21 mn de natation, 45 de vélo, et 30 de CAP.
En conclusion, j'ai réussi à le finir.
Mais l'année prochaine, il faut que je m'entraine beaucoup plus sérieusement,
surtout pour la natation, car la nage en piscine, cela n'a rien à voir.

Et surtout, félicitations à l'organisation et aux bénévoles.
Et un grand merci aux personnes qui nous encouragent
chaleureusement tout le long du parcours.

trail photos cjc chierry j'y cours Chateau-Thierry triathlon

Commentaires (4)

1. JM2CJC 11/09/2013

Bravo Didier, c'est énorme comme effort!!
Quel beau et grand champion que voila !!
Pour la vitesse en descente c'est le poids ...des ans
A bientot l'ami

2. Véro 11/09/2013

Bravo à vous pour cette exploit !!! Nager dans la Marne faut oser quand même !!!
Gros bisous
Véro

3. Léon 11/09/2013

Bravo Didier tu l'as fait jusqu'au bout malgré tes crampes!!!
On a eu de la chance avec la météo, ce qui a rendu encore plus belle et très sympathique cette matinée avec beaucoup de copains de CJC, l' ACCT et du TCO.

4. pleau (site web) 11/09/2013

encore bravo didier
the winner is!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
tu l'as fait ça c'est très bien

Ajouter un commentaire