Mon 1er Trail " P'tiot Sparnatrail" & photos

Mon p'tiot Sparnatrail

Depuis le mois de juin je me posais la question de faire un grand trail... au début je voulais faire la course nature de 15 km de la Sparnatrail mais un certains Jean Marc me dit pourquoi pas le 32 km...Après avoir fait le 19 km de la Fon'trail me voilà en pleine réflexion pour ce défi !

Ma décision sera prise définitivement après la Foulée des Bruyères au mois de Septembre... Je décide donc de m'engager sur le P'tiot Sparnatrail (31,7 km) qui eu lieu le Dimanche 13 Novembre 2016. Mon 1e gros trail aura lieu sur mes terres familiales ( hommage à mon grand père).
Avant cette course, j'ai accumulé des kilomètres ( Semi marathon de Reims le 9 octobre, Le trail des Lueurs d'Espoir à Fleurines 26 km et les foulées de Nogentel) pour arrive à ce jour face à mon plus grand défi après avoir repris la course à pied il y a de ça 10 mois en Janvier...

 

Conseillé, coatché, prévenu par d'éventuel pépin physique, mes camarades oranges m'entourent et m'encouragent avec bien sur  mes amis proches... ( Je remercie notamment Sly, Pascal, Sergio,Thierry, Sylvie, Sophie, Jean Marc, Lionel, Virginie, Rémi et d'autres membres)

 

Nous sommes donc ce fameux Dimanche 13 novembre accompagné par Virginie, Lionel et Jean Marc au Palais des Sport d'Epernay... Çà y est j'y suis... L'ambiance est chaud bouillant... Retrait du dossard, récupération du lot d'accueil et me voilà prêt pour cette course...

Les derniers briefing de course avec les membres CJC présent... le faux départ commence à 7h30 nous voilà en direction de l'avenue de Champagne ( la plus belle avenue du monde après les champs Elysées) On se détend, on plaisante avec Lionel et Christophe et voilà le départ annoncé à 7h45 !!!

Remonté de l'avenue de champagne et bifurcation direction Magenta tous se passe bien, le terrain est relativement plat jusqu'au 7e km ( je regarde mon téléphone Ouah 40 minutes déjà !!j'ai l'impression d'être parti un peu trop vite...) j’aperçois le vendangeoir Saint Hélène de Moët & Chandon où la première difficulté arrive une succession de côtes (8e km), petit ravitos à base de pâte de fruit  pour atteindre le beau village de Hautvilliers.

Le terrain est boueux mais praticable, les gens nous applaudissent, une superbe ambiance ! Arrivé au 16e km j'entame la descente sur le village de Damery il est 9h40, la barrière horaire sera franchi dans les temps (limite 10h15), j'ai pas trop souffert pour l'instant je gère et la première difficulté est passé. Place au ravitaillement, je prend un verre de coca, un morceau de pain d'épice et un morceau de chocolat noir je respire un grand coup et me voilà reparti pour la dernière parti du parcours qui n'est pas la plus facile... J'aperçois Virginie, Lénaïc et Kris qui m'applaudissent, une petite photo où je fais le guignol ( j'en profite car après je ne le ferais plus).

Arrivé au niveau de la Chaussée de Damery nous coupons la National, je vois la plus grand côte du parcours et me dit c'est la difficulté du jour !!!! Je vais en bavé mais j'y arriverais... Je décide de marcher, marcher, je ne veux pas me  fatiguer il reste une dizaine de kilomètres, j'en profite pour faire un direct facebook pour encourager les personnes du 15 et prévenir de ce qui les attends...) je marche, je marche...

Arrivé dans les bois au niveau de Vauciennes, le terrain est boueux voire marécageux j'arrive à courir j'ai encore du jus je prend une boisson énergisante pour relancer les cuisses... le terrain est chaotique et je me remémore ce que Jean Marc et les autres membres me disent de faire attention ou je mets les pieds (résultat aucune chute même pas un bain de boue)

25e km... la fatigue arrive... la boue et la succession de côte a eu raison de moi... il reste encore du jus mais les jambes commencent à lâcher, je m'accroche, j'ai déjà fait beaucoup je peux encore le faire...Les 1e du 15 km me dépasse c'est pas grave je suis venu pour me faire plaisir, le temps m'importe... Arrivé au 29e km le physique lâche...aïe !!!! Non je ne tomberais pas !!! J'ai trop donné pour arrêter c'est aujourd'hui que le mental m'amènera à l'arrivée j'ai même un concurrent de l'EFSRA de Reims avec qui j'ai parlé sur le parcours qui me soutiens ( Merci Guillaume ) Au croisement de la bifurcation du P'tiot et grand Sparnatrail  me voilà sur la redescente sur Epernay, allez go go … je descends et l'arrivé pointe son nez, à 300 m de l'arrivé je tape une accélération ( c'est mental) je suis FINISHER de ce p'tiot Sparnatrail 2016 ! Résultat 466e en 4h01'53''.  Je suis arrivé à faire ce qui est pour moi un exploit personnel aligné plus de 30 km !!!! je suis fier de moi et aussi reconnaissant envers mes partenaires oranges. Une petite douche et je vois arrivé les oranges qui ont fait le 15 km je félicite Virginie, Kris et Lénaïc. Je reviendrais refaire ce parcours soit sur le 31,7 km ou le 56 km !! Ce trail est le début de d'autre ambition dans les années qui suivent !

Résumé d'une belle matinée riche sportivement... 31,7 km!!!!! Ouah FORMIDABLE! il y a encore 10 mois une personne prénommé Sophie était accroché à mes baskets pour que je fasse à peine 10 km... Je te rends cette hommage comme je le rends à Chierry J'y Cours... Cette année si je devais  la résumé en avance je peux le dire qu'elle a été riche en émotion, en retournement de situation, en dépassement de moi même (j'ai découvert que j'avais un corps, j'ai découvert que j'avais un mental et de l'ambition). Sportivement beaucoup de chose ont changé. Je veux rajouter aussi que j'ai eu l'occasion de me faire de nouvelle amitié sincère grâce à la course à pied et aux CJC. MERCI, MERCI ENCORE DE VOTRE SOUTIEN!!!!!

CJC FOREVER !!!!

Album photos ICI

Résultats ICI 

Mika

 

chierry j'y cours cjc photos trail running p'tiot sparnatrail marne

Commentaires (1)

1. Mika 15/11/2016

Je reviendrais, je reviendrais ;) Merci Jean Marc :)

Ajouter un commentaire