Champ'Aisne Trail 2018 photos & Resultats

J'ai enfin respiré l'air frais !  Champ'Aisne Trail 2018

 
Tout a débuté début mai quand je me inscris sur un coup de tête, en cherchant des Trails sur le calendrier 2018. Il n'y avait rien dans la Marne la ou j'ai l'habitude d'aller courir. J'habite l'Aisne donc je me suis rabattu pour voir s'il n'y avait pas un Trail dans le 02, coup de bol, en repos ce dimanche, il y avait La Champ'Aisne Trail ! Je pratique ce sport depuis 2 ans environs, et aussi bizarre que cela puisse paraître c'est la toute première fois pour moi dans le département. 
Ayant un gros défi à tenir pour début juillet, ce trail fait donc parti de ma préparation. Ça remplace les randos courses prévu dans le calendrier d'entraînement.

On y est ! j ai pas dormi de la nuit ou peu comme chaque fois que j'ai trail le lendemain, j'y pense tellement, j'ai tellement hâte d'y être parce que j'aime tellement ça que j'ai souvent du mal à trouver le sommeil ! 5h le réveil sonne, ça pique les yeux ! Je ne traîne pas, debout rapidement, petit déj 3h avant l'heure du départ , une bonne douche bien chaude pour détendre les muscles et je suis prêt. Le sac était déjà préparé de la veille, je vérifie à nouveau si ma tenue est complète et si mon sac est OK. l'heure du départ, direction Étampes sur Marne à côté de château Thierry, j'ai 1h de route pour y parvenir.

  

J'arrive la bas aux alentours de 7h15, à peine arrivée on voit déjà toutes ces vignes en hauteur, le soleil donne déjà et commence à chauffer, et tout de suite on comprend évidemment qu'il va faire chaud. Les bénévoles nous attendent de pieds fermes et nous dirige dans un champs de terre et de paille, qui fait office de parking géant ! enfin garé, je sors pour aller chercher le dossard. On a déjà les pieds dans la paille, et dans les hautes herbes encore bien humide, histoire d'être déjà dans le bain. quelques centaines de mètres plus loin on arrive au stade, pas mal de monde, et la toute une équipe au top et déjà le sourire pour nous accueillir. Dossard du 26km retirer. Je croise un collègue runner connu sur Facebook, on discute et je repars direction la voiture pour se poser deux minutes, puis ensuite c'est l'heure de se préparer, de s'équiper et tout ça et bien l'heure passe très vite ! Je rencontre un autre runner à côté de moi, on se prépare tout en discutant, c'est super toutes ces rencontres humaines, tous ces échanges entres tous, c'est ça l'esprit du trail qui fait que ça en fait un sport unique.

 

l'heure du départ sonne, ou du moins du faux départ à partir du stade direction le vrai départ ! on le fait tous en marchant je suis sur qu'il y a bien 1 km , une petite côte ou on se dit déjà, ça monte et on est pas parti lol ! 
petit mot de l'organisateur, petit mot du maire d'Étampes et 3 - 2 - 1 PARTEZ

Ça y est 114 courageux s'élancent sur un parcours assez technique de 26km. Je suis bien, aucune douleurs, pour le moment je sais que tout ce passe comme prévu, première montée dans des chemins le long de champs et d'habitations. Les premiers encouragements de la part des gens et ça fait du bien. On me double, certains partent a grosse vitesse, on sait pertinemment qu'on les doublera plus loin et ça n'a pas louper. Premiers sous bois, ouf de l'ombre parce que le soleil tape déjà fort ! Évidemment, buff sur la tête, lunettes de soleil, protection oblige ! jamais seul ,

  

toujours avec deux trois personnes on se suit mutuellement , un peu d'humour , deux trois mots pour chacun et sur le parcours , puis première montée ! ça passe , ensuite les kilomètres défilent , la vue est sublime , vue sur tout le vignoble en hauteur c'est magnifique. On y voit même la rivière , bref que du bonheur d'admirer le spectacle que seule la nature peut t'offrir. En sous bois on a des chemins assez techniques, pas mal de pierres au sol

  

, au moins je peux dire ici que les Kiprun Trail MT de chez décath ne sont pas pub mensongère, elles ont une excellente accroche sur les pierres , amorti nickel. Quelques passages un peu boueux mais dans l'ensemble le terrain est sec , très très sec même. plusieurs km plus loin , et premières grosses montées, obligeant plus d'un y compris moi à marcher, non seulement parce que c'est dur mais aussi pour ce préserver du reste surtout quand tu vois que tu n'as fais que 10 bornes et qu'il en reste 16 mdr. Une montée de 1 km environ même peut être plus à 10% ,

 

tout en béton et celle la elle tue obligatoirement ! des descentes parfois dure dure techniquement , et chaud sur les appuis , moi avec les descentes j'ai parfois un peu de mal , mon point faiblard. un premier ravito , coca , flotte banane bref un ravito qui fait du bien ! bénévoles au top du top , on recharge les flask et on y retourne c'est pas fini heyhey ! deuxième ravito vers la fin , on d'ailleurs on cours sur une parti avec les coureurs du 12km ,

 

ça permet encore une fois de discuter un peu avec certains , et de s'encourager mutuellement parce que faut le dire on est tous à un moment donner dans le mal , le trou noir ou on se dit mais putain qu'est ce que je fou la , pour souffrir ! puis finalement , chaque fois on en redemande et on pratique toujours et toujours plus ... souffrir c'est bon heyhey , faut croire ! sur le parcours des bénévoles partout , aller Gaëtan , aller va y bientôt la fin , fait toi plaisir , bravo c'est bien aller courage

   

, autant de paroles qui te booste quand tu cours , qui te porte jusqu'à la fin !!!! beaucoup de bénévoles pour prendre des photos , j'ai étais flashé une paire de fois , si y en a pas une de réussi je me fais curé lol ! faut pas que j'oublie de vous dire que malgré une très bonne hydratation , mes jambes sont devenue béton , raides !!!!! des crampes , obliger parfois de marcher quelques instants pour repartir doucement ... plusieurs kilomètres plus loin , les applaudissement et la ligne d'arrivée avec une place méritée de 70 eme, sur 114 , et même le 114 eme mérite respect celui d avoir terminé ! un bon barbeuc après et repos !!!

 

j ai enfin respiré l air frais , le bon air , celui tu sais qui ne fait respirer à plein poumons , celui qui te fait pousser les ailes pour aller toujours plus loin , en pleine nature , dans un cadre unique , avec des paysages splendides ! sur route tu n'as pas ça , seul le trail peut t offrir ça !!! Cette Champ'Aisne trail était top , une organisation au top , des ravitos hyper bien fourni tout en ayant que l essentiel dessus , des bénévoles hyper cool , hyper dispo et aux petits oignons pour nous mener la ou nous devions aller, jusqu'à la ligne d'arrivée . un parcours hyper top de 26km 760D+ à la montre , à travers champs sous bois vignes !!!!!!!

  

C'est ouf comment je kif ça le trail , une vraie drogue et la pour le coup , j avoue que je ne ferais jamais de cure de désintox !!!!! c'est mort !!!! je veux rester accroc , accroc à cette passion qui te permet de tester tes limites, d'être toujours sur le fil , et de te mener à atteindre tes objectifs ! je continuerais toujours à me fixer des défis , petits moyens et gros , et j'irais jusqu'aux ultras trails........ prochaine étape , Bouzy avec 31 km , Aquaterra avec ses 70 km , et ce dernier ne sera pas une mince affaire , pour le coup je vais les tester mes limites , mais j vous jure , que ce défi sera relever !!!! comme tous ceux jusqu'à maintenant ! aller , canapé , pieds sur la table et REPOS !!!!!! bizzzzzzzzzzzzz et n'oubliez pas , le sport c'est la vie !!!

  

merci à toute l équipe pour cette magnifique Champ'Aisne Trail vraiment sans vous nous pourrions pas vivre ce genre d'aventure , faite de souvenirs tous plus beaux les uns que les autres 

 

cjc chierry j'y cours trail photos marne montagne aisne Etampes nesles Champ

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau