Trail du château Pierrefonds 2019 photos resultats

Ma première conquête d'un château....
 
..Mon premier 26km 
..
Rendez-vous 7h15 parking de Décathlon. Nous nous répartissons dans les voitures et partons dans la bonne humeur. A 5 km de Château, Vincent s’aperçoit qu’il a oublié ses baskets de trail ! Pas facile de trouver un 48 sur place, nous faisons donc demi-tour.
Mes frayeurs nocturnes prédisant une arrivée tardive et m’empêchant de retirer mon dossard à temps, se répétaient en boucle dans ma tête. La chaussée glissante et légèrement enneigée entretient mon cardio…
 
Finalement, nous sommes arrivés largement à l’heure ! Mon dossard en main, j’ai pu enfin souffler… enfin pour une courte durée… 
Une fois prêts nous nous sommes approchés de la zone de départ où nous découvrons une marée humaine au pied du somptueux château de Pierrefonds. Un vrai décor de princesse. Nous commençons l’échauffement en mode collé-serré. 
Le compte à rebours a commencé et c’est parti ! 
Tatiana et moi laissons partir une bonne partie du troupeau que nous ne rattraperons jamais, malgré une allure que nous pensions soutenue. Nous préférons jouer la sécurité, les sensations sur une telle distance étant méconnues. 
Très vite nous nous trouvons face à la première côte et pas des moindres, digne des terrains de prédilection de Jean-Marc ! un vrai mur ! Refusant de griller toutes nos cartouches, nous jouons la sécurité (encore une fois) et décidons de suivre les conseils de notre bon président, en marchant toutes les deux à pas rapides. 
 
Les ‘’singles’’, allées boisées et autres côtes se succèdent sans difficultés apparentes.  Tatiana se surprend à me dire au km 13 : « regarde nous sommes à la moitié et nous ne nous en sommes même pas aperçus ! » Pour être honnête, mes jambes s’en sont bien aperçues et la crainte de les voir me lâcher ne me quitte pas. Je me préserve donc et poursuis la route, toujours derrière Tat, qui reste constamment quelques mètres devant moi. 
Nous traversons quelques zones de boues, d’ailleurs nous traversons un fossé rempli d’eau boueuse. Au moment où je sens l’eau glacée traversée mes chaussures, je repense aux fameuses chaussettes étanches de Jean-Marc et me demande encore pourquoi je n’ai pas validé ce satané panier sur le site commercial de « verjari ».
 
Petit ravitaillement près du lac. Incontestablement, cela valait la peine de se lever dès potron-minet un dimanche. 
Nous repartons après une légère collation et longeons le lac. Passage un peu monotone malgré le décor superbe. Cela dit la prochaine côte ne tarde pas à arriver. Les kilomètres s’enchainent et les sensations sont toujours bonnes. 
Au kilomètre 20, mon chrono affiche 2h45 et je me surprends à penser que nous pourrions presque faire un chrono inférieur à nos espérances. 
C’était sans compter les 4 derniers kilomètres qui furent bien plus laborieux. Nous marchons de plus en plus. Tatiana aurait pu partir à cet instant mais décide de ne pas rompre notre équipe et patiente à plusieurs reprises me laissant la rattraper. Plus nous avançons et plus la ligne d’arriver semble s’éloigner. 
2 kilomètres avant l’arrivée Tatiana et prise de terribles crampes qui l’immobilisent sur place quelques instants, puis reprenons tout doucement en nous mêlons aux randonneurs. Quand la ligne d’arrivée est apparue devant nous toutes les douleurs ont disparu pour laisser place à un immense sentiment de réussite et d’accomplissement. Nous passons la ligne émues, main dans la main sous les applaudissements des copains précédemment arrivés.
Ce fut une expérience inoubliable. 
Un grand merci à Jean-Marc pour ses conseils et la confiance qu’il m’a donné à l’occasion de la reco de la Rataf’ Aisne (26km et presque 900mD+ très beau parcours).
Merci à Vincent qui a su nous motiver et nous encourager tout au long de cette prépa, et merci à tous les copains des CJC pour leur bienveillance.
A ceux qui pensent que la course à pieds est un sport individuel, je réponds qu’ils ne connaissent pas les CJC ! Une équipe en or. 
Jean-Louis Etienne a dit « on ne repousse pas ses limites, on les découvre » 
Merci aux CJC de m’avoir fait découvrir de quoi j’étais capable !
Merci aux très très nombreux bénévoles qui font plaisir a voir , merci pour les encouragements...
Merci à l'organisation au top avec ce majestueux cadre pour le départ.
Bravos et félicitations à mes amis et à tous les autres finishers
Ouvrir la photo pour les résultats 
 
Prochains défis ...
Audiane 
 

cjc chierry j'y cours trail photos chateau oise foret pierrefonds

Ajouter un commentaire