Trail des Tranchées 2019, ma montée au front, photos vidéos résultats

Trail des Tranchées 2019

Circuit Vaillant 55,8 km et  env : 1500D+

 

La paix est revenue sur notre territoire et dans nos régions du nord de la France…mais le souvenir demeure et il est encore très présent sur  Verdun et ses environs…

C’était ma 6 eme participation (inscriptions) et ce fut une belle montée au front…. 

….Retour …

Bien que poilu de la première, c’est toujours avec émotion que je fais mon inscription…

Serai-je en forme le grand jour ?...Je fais tout pour y parvenir j’ai 3 mois pour retrouver la forme après une méchante déchirure cuisse droite et  14 semaines d’arrêt de Septembre à mi- Décembre.

Le Trail des Tranchées entre dans le cadre de ma prépa pour l’Ultra Trans Aubrac du 20/04….

C’est donc après un gros mois de Février ou je retrouve de bonnes sensations (j’arrive à suivre les copains hihihi) que je me fais de grandes sorties en mode rando/trail entre 25 et 40 km....et  pas plus que 2 à 3 sorties semaines en Mars, car je crains la mauvaise blessure…

Alors en route pour la montée au front avec 21 de mes amis CJC..non pas en taxi de la Marne , mais en co-voiturage hihihi..

  

Nous prenons position au camping du Breuil le samedi après le retrait des dossards et un petit repérage de l’Ossuaire de Douaumont, du village détruit ainsi que du secteur de la Tranchées des baïonnettes…d’autres visites la Cité et sa fabrique de dragées…une bonne et grande tablée bien arrosé entre CJC, avec le plat de resistance offert par nos amis Jo & Tof, binouzes et rires tout au long de la soirée...

Apres une nuit très mouvementée..2 de mes compagnons ronflant comme des locos, je ne dormirai presque pas, tout comme ma collègue qui s’élancera avec moi pour le 55 km….6h45 c'est la montée en premiere ligne en convoi avec les bus  pour l'Ossuaire

  

7h20 Tout le régiment du 55eme avec le barda réglementaire et sous les ordres du général en chef des opérations Jérôme Meyer…

 

7h30 c’est le coup de canon pour plus de 430 Vaillant poilus…

Départ encadré par des poilus en tenues de tranchées et pour la premiere fois des infirmieres  a notre service

 

  

Ma 1ere heure avec Virginie se passe bien elle découvre les joies d’être dans un bataillon de volontaire pour la première fois pour passer une grande et belle journée à randonnée…Je suis interpellé par un poilu de la Marne (Reims) qui me dit avoir le même tour de cou que nous !!!

 

Héé oui c’est bien vrais et lui dit que c’est moi qui en est l’organisateur de l'Etampes Trolls…Ahhh le monde du Trail  hihihi…Virginie trouvant qu’elle ne pourra me suivre m’incite à partir seul, elle restera toute la journée en compagnie des serre-files et d’autres valeureux vétérans….A ce soir…Village détruit de Fleury devant Douaumont

…Wahouuu j’ai la chair de poule !!

La bataille de Verdun en chiffres Ici 

 

1h00 de lutte et déjà une bonne allure 8,5k/h. Trous d'obus et tranchées j'alonnent notre parcours...

Je franchi le ravin des vignes.... Tranchées des Baïonnettes.... Ravin de la mort...

 

  émouvant !! les souvenirs de mes lectures me suivent depuis le départ et le passage devant l’Ossuaire, ( Les croix de bois, Verdun, Le feu, Ceux de 14 et plusieurs journaux ou carnets de guerres , comme celui que je viens de terminer « Un de l’avant » par Gaston Lefebvre)…Apres l’ouvrage de Froideterre …  j’arrive au 1er ravito en 2h03 km 17, fais le plein en eau et je repars sous un tres beau soleil pour monter au pas de charge…Ou l'ami Thierry me retrouve... la fameuse  « Cote du Poivre »..

Verdun les jours tragiques 

Verdun le suprême assaut  

 

 

Sur le Poivre j’ai de bonne sensations, mes jambes sont bien et le reste suit…je courbe l’échine car les 75 fussent au-dessus de moi et retombent dans le fossé …..

 

J’arrive au ravin du Chaufour …Douaumont…l’autre village détruit

ou les poils se redressent à nouveaux, Ravin de la couleuvre

…Boyau de Londres pour monter et rejoindre l’imposant fort de Douaumont en 3h20…Ravin de Fausse Cote  3h45Mes amis qui se trouve sur le 33 km sont loin devant moi et j’espère qu’ils prennent autant de plaisir que moi d’être sur le Lieu le plus emblématique de l’Histoire de France …car sous nos pas des millions d’yeux nous regardent et nous encouragent ( pour aller de l’avant et oublier nos petits tracas de sportifs) avec la satisfaction que leurs sacrifice ne fut pas inutile…MERCI MERCI, Valeureux paysans devenus POILUS de France pour l’Eternité…..

  

Le Vaillant de Fabrice Igier en vidéo Ici

4h00 Km 32 j’arrive au second ravito et le passage de l’Etang de Vaux…

 

toujours bien la musette est encore pleine un petit enca de Tuc et je repars …La montée dans Le bois Fumin et son escalier pour rejoindre l’emblématique 

  

Fort de Vaux en 4h20 et son pigeon Vaillant

 

… ou la bataille fut légendaire par la résistance de nos valeureux poilus… « Durant les mois d'avril et de mai 1916, le fort subit à de nombreuses reprises de très violents bombardements. 
Journées du 2 au 17 mai 1916.
Témoignage de L. LAURENT, caporal à la 7/51 compagnie de génie : " Nous avons vécu au fort de Vaux pendant 15 jours, du 2 au 17 mai. Huit mille obus tombaient chaque jour sur le fort et ses environs, et ceci par journée calme. On vivait dans la crasse, barbe de 15 jours, couverts de poux, au milieu d'une âcre odeur de sang venant de l'infirmerie, simple casemate où l'on entassait les blessés et où les morts attendaient qu'on les jette comme l'on pouvait, la nuit, dans une fosse. On pataugeait dans l'urine aux W.C. où l'ammoniaque rendait l'air irrespirable. Partout, dans les couloirs, les hommes étaient entassés, couchant pêle-mêle dans les positions les plus diverses. Le degré de fatigue de tous était tel, qu'il suffisait de s'asseoir ou de se coucher quelques secondes pour dormir, dormir comme jamais nous ne dormirons plus. " »

 et de son chef le commandant Raynal 

..Bois des Malades, bois des Essarts 5h00 pour 39 km…

Au pied de la dernière « cote »  Virginie me donne de ses nouvelles elle est toujours sur le parcours et gère très bien son effort..Go go go la miss Top….

Je suis avec 2 poilus de la Marne, ils mènent bon train sur un secteur bien difficile…j’y laissent des plumes le single et éprouvant pour mes cuissots je suis touché au genou et aux pieds D&G après 3 belle chutes…j’évite un 120 de peu  la chance est toujours de mon côté hihihi…

 

42.2 Km en 5h27 je pense que je ne pourrai plus tenir mon allure mes jambes se font lourdes et je suis plein « gaz »... je lutte sur mon allure

pour ne pas avoir de crampes  dur dur…Thierry, l'ami Poilu me rejoint nous ferons les derniers km ensemble dans Verdun…

Mon dernier combat durant les 12 derniers Km, sera de lutter contre les crampes, je perds énormément de temps a marcher et me détendre les 2 jambes...

J'avais "axé" ma prépa que sur l'endurance et pas fait de vitesse et aujourd'hui je vais trop vite, alors je paye cash hihihi....Car secrètement apres le km 20, je pensais faire entre 6h45 et 7h00 ...pas grave ce sera une bonne leçon  a retenir pour mes prepas suivantes...

 

 

J’ai des nouvelles de mes amis, ils sont tous Finishers sur le 33, sauf Jérôme..

Sur la rive de la Meuse je retrouve mes compagnons Lionel & Rémi, cela me chauffe le cœur et le corps .

 

.Florence et Jérôme se trouvent sur le pont et m’encouragent fortement Waaa c’est super… Il me reste la traversée de la citadelle pour prendre la passerelle…et la !!! tous mes amis en Oranges me font la claque une petite larme se coince sous mes paupières c’est génial de vivre cet Instant en leurs compagnie j’en oublie presque de franchir la ligne d’arrivée tellement c’est savoureux

 

…Thierry m’attend…pour me tomber dans les bras en 7h02…

 

 

Il ne reste plus qu’à attendre Virginie à qui nous ferons une ola pour passer la ligne en 9h46….

Merci à toute l’organisation de nous faire découvrir et partager l’HISTOIRE,  j’ai passé un très bon et grand moment  et c’est avec plaisir que j’y reviendrai.. 

Merci aux très nombreux bénévoles ils sont extraordinaires de générosité sur tous les secteurs et ravitos avec nous… par de petits gestes, sourires, ou paroles MERCI…Merci à tous les traileurs et supporters pour les encouragements…Merci à mes compagnons CJC  pour les encouragements toute la journée et félicitations a vous. Jo &Tof, Ilda & Michmich, Tatiana & Jean Yves et les enfants, Karine & Antoine, Duss et sa Miss Duss, Ysa & Sam, Lio & Flo, Cath & Denis, Audiane,Scal, Remi,Jerome  et nos championnes du jour Miss Top Finisher en 9h46 ...et Catherine 2eme F en catégorie .sur le 33 km.

Merci à nos amis Jocelyne & Christophe pour la pasta party du samedi, à Miss Duss pour l'intendance 

Merci également aux amis de m'avoir accompagné sur mes sorties longues le samedi et dimanche

Felicitationssss avé toustes Je suis tres heureux de vous voir "plonger dans le grand bain" du trail hihihi .

 

Mon Vaillant en chiffres

55 km en 7h02 pour env: 1450m D+

4L eau et coca, 50cl anti-malto oxydant, 2 pâte de fruits, 5 Tucs, 2 Sportenine, 2 L 107 (maux de ventre)

3 chutes,  Je termine en 185 position à 7.93 de moy :..c’est une place de mieux que l’édition 2018 (186 en 7h28)

Gros bisous à mes petites chéries pour les encouragements via le tel :

Bravos & Félicitations à toutes et tous les FINISHERS 2019 et autres…

A bientôt pour La Champ’Aisne Trail qui se déroulera le 19/05 chez nous 

Rataf’Aisne Trail 26 Km & Mouss ‘Aisne Trail 12.5 km

Résultats 2019 ICI 

Mon Album photos ICI

Autre album photos du groupe CJC ici

Photos Denis ICI

Album Photos Thierry ici

Vidéo de Lionel  ICI 

Récit du poilu Duss ici

Vidéo par Meheza Kpelou Walla ici

 

cjc chierry j'y cours trail photos running verdun meuse douaumont tranchées Ossuaire

Commentaires (1)

1. Le duss 02/04/2019

magnifique CR, je me croyais avec toi, à vivre cette aventure, tellement les détails sont poignants, très belle insertion historique dans ton récit. bravo et merci à toi

Ajouter un commentaire